Trompe l’œil.

Je décide enfin de faire un portrait hyperréaliste afin de prouver mes talents de peintre à la terre entière. « C’est tellement bien fait qu’on dirait une photo!! » me disent les gens.

Normal hein, vu le temps que j’y ai passé!

160503_art-borescences_trucage_photo

Après 468 h de travail, le tableau est enfin achevé. Voici l’artiste en admoniteur fier de son travail.

160503_art-borescences_hyperrealisme_peinture (3)

Note importante: ceci est un fake, un canular. D’abord parce-que j’ai pas envie de faire de l’hyperréalisme et que je ne vois pas l’intérêt de chercher à rivaliser avec la photographie avec des pinceaux. Si je veux une ressemblance photographique, et bien je prends un appareil. La peinture c’est pas cela!!

Ça, c’est du montage photo !!!

Méfiez-vous des images et de ce que vous trouvez sur internet!

 

14 réflexions au sujet de « Trompe l’œil. »

  1. Et en plus tu n’est surement pas capable de réussir a
    reproduire fidelement toutes les subtilités des couleurs et ombres
    que seul certains grands peintres hyperréaliste peuvent obtenir.
    Vantard

    • Eh bien, quelle agressivité! Et le sens de l’humour, vous connaissez?

      Je n’ai aucunement été incorrect avec vous, mais je préfère paraître pour un vantard (à ceux qui ne comprennent pas le fond de mon fake concernant l’hyperréalisme)
      que pour un malotru dans votre genre.

      D’autant plus facile en mettant un mail invalide.

  2. the photo is crafted in photoshop, bring it closer and you’ll see how inaccurately it is cut out and pasted photo of the guy’s hand and his blouse, you can see the difference, cheat!

  3. Trop de vérités hélas en votre « exposé », nous trouvons beaucoup trop « d’artistes »incroyablement suffisants et surtout hélas Bidons sur et par internet révélés; beaucoup trop de mauvais plagiats ou autres contrefaçons, photoshopeurs médiocres mais habiles à tromper les profanes.
    Combien « d’écoles, privées » (on se demande pourquoi!) toutes aussi bidons que les diplômés qu’elles forment (ou déforment plutôt, selon moi) ont fleuri ces dernières décennies. J’appartiens à une génération de « Besogneux » formé à l’école de la république, à qui l’on a expliqué que seul le travail payait, que le talent ne pouvait se révéler qu’à force de persévérance et de recommencements jusqu’à atteindre, plutôt se rapprocher au plus près du but fixé.
    Phil.

  4. Un peu de respect pour l’hyperréalisme.
    Allez voir les oeuvres de Luciano Ventrone un maitre dans ce domaine. Après on aime où on n’aime pas cela ne change rien.
    La critique est facile, mais l’exécution est la maitrise de ce genre de peinture n’est pas à le porté de tous.
    Beaucoup ont des résultats médiocres, et on voit vite la limite des artistes, on ne peut pas tricher en se cachant derrière des bla-bla.
    Biens à vous
    Nadine

    • Je ne vois pas où je manque de respect??!!
      Ce post est un fake, une blague potache.
      Je ne me cache pas derrière des blabla, et je maintiens que je ne vois pas l’intérêt de faire de la photo en peinture.
      Je suis allé voir le peintre que vous citez, c’est bien. Techniquement impeccable. Rien à dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.